Decapoda - Brachyura - Xanthidae - Liomera

Liomera guttata ? De Man, 1888



World Distribution
Indonesia. ?Comoro (Mayotte).

Environnement : Marine - Substrat/Association : Hard bottom (rock and rubbles)

Vertical range : Shallow-waters (0-100 m) - Min-Max observed: 4-25 m

Mayotte data
Liomera ? guttata - Mission KUW novembre 2009, st. 35, récif Surprise, passe de Longoni, 4-25 m, 1 femelle 7,2x11 mm, MNHN B32358, détermination provisoire d'après la photographie seulement.

Comment(s) on data
Ce spécimen présente quelque ressemblance avec Liomera laevis, en particulier pour les bandes rouges transverses sur les pattes. Dans un premier temps, il a été attribué à ?Liomera ?laevis. La carapace est très lisse pour une espèce du genre Liomera, ce qui est indiqué dans la clé de Serène (1984) et qui correspond bien avec le dessin en couleur de A. Milne-Edwards (1873, pl. 5, fig. 3). Liomera laevis est illustrée également dans Nagai & Nomura (1988 : 154) et Minemizu (2000 : 255), avec une carapace qui semble un peu plus granuleuse. La forme de la carapace du spécimen photographié à Mayotte diffère sensiblement aussi des illustrations proposées pour Liomera laevis par Sakai (CD-2004). Compte tenu de l'aspect lisse de la carapace, voir aussi les espèces du genre Neoliomera. Selon R. Cléva qui a comparé ce spécimen avec ceux des collections du MNHN, il ne s'agit pas Liomera laevis et peut-être même pas d'un Liomera (régions de la carapace très peu marquées, P2-P5 longues, aux dactyles presque égaux aux propodes).

En octobre 2011, ce spécimen a été ré-examiné par J. Poupin. Le mérus de P4 est 3,36 plus long que large ; le mérus du chélipède ne dépasse pas la carapace. La carapace ressemble à certaines espèces de Pseudozius mais les pinces sont différentes des espèces de ce genre (plus frêles, non adapatées à 'casser'), plutôt du type des espèces de Liomera (extrémités des doigts ne se croisent pas, légèrement creusées en cuillère). Le spécimen ressemble aussi à Nelioxanthodes latifrons de Rathbun (1911) mais s'en distingue par l'absence de "shallow longitudinal groove on the hand, just below upper margin".
Dans la clé de Serène (1984) aucune espèce de Liomera ne convient bien. Parmi les espèces qui, comme sur ce spécimen, ont des pattes rayées avec des bandes transverses blanches (L. edwardsi, L. laevis, L. tristis) aucune ne convient bien. Liomera laevis qui a été envisagé dans un premier temps ne correspond ni par la confrontation avec les spécimens en collections (c/o R. Cleva, MNHN), ni d'après les photos de L. laevis publiées dans Serène & Luom (1960, pl. 1C-D). Sur le spécimen de Mayotte la carapace est plus lisse et les pattes sont plus allongées.

Provisoirement, ce spécimen est rattaché à une espèce Indonésienne qui ne figure pas dans la clé de Serène (1984), Liomera guttata De Man, 1888 (pl. 1, fig. 13), par la forme de sa carapace et la longueur de ses pattes.

References : PDF list, 214 pp (1.4 Mo)

This species in Worms Database